lundi 7 décembre 2009

Une étude de marché à 16 000 € ou 21 000 € pour un créateur, c'est normal ?

Mon coup de gueule du jour !  comment oser facturer à un créateur d'entreprise 16 000 €, voire l'obliger à payer cette somme lorsqu'il intègre un réseau entrepreneurial ??? C'est pourtant ce qu'un jeune porteur de projet vient de m'annoncer à l'instant.
Le coté positif est qu'il semble que certaines structures d'accueil des porteurs de projet aient compris l'importance d'aborder le marché. Mais quand bien même cette structure viendrait financer tout ou partie d'une étude externalisée, pourquoi mettre toutes ses billes dans une simple étude de marché ? y a -t-il obligation de moyen ou de résultat ?
Il n'y a rien de tel pour banir le marketing !   c'est dit. Je suis en colère !
Les créateurs (inventeurs créateurs notamment) doivent pouvoir bénéficier d'un accompagnement adapté à leur statut vraiment à part.  Pourquoi ? car une simple étude de marché basée sur une idée n'est pas suffisante. La première raison est que le couple produit marché initial n'est que rarement celui ou l'entreprise va faire son chiffre d'affaires !  Ce sont des constats, et souvent, les freins au développement de l'idée sur le marché imaginé sont nombreux.


Et pour aller plus loin, le marketing de l'innovation est une science spécifique et ce n'est pas d'une étude de marché dont les porteurs d'idées ont besoin, mais d'un accompagnement stratégique pendant les premiers mois de la création.  L'étude de marché, si elle est nécessaire, n'est qu'un outil. La veille peut s'averrer suffisante dans certains cas (c'est à dire l'étude de l'existant). L'étude de marché terrain ne venant apporter des précisions que dans le cas d'absence d'information déjà existante.
C'est de positionnement marketing et la segmentation dont il faut parler en priorité, pour asseoir et préparer l'activité durable de l'entreprise.

Mettez vos témoignages, ce sera utile.


dimanche 6 décembre 2009

Un nouveau service environnemental "0 déchet" pour le béton frais (BPE) : kyyple

Voici un nouveau service environnemental de plateforme internet permettant d'écouler les résidus de béton frais.
Un reste de béton dans une toupie ? Il est livré chez vous à un prix modique si vous en faites la demande !
Le "Receveur" (particulier, collectivité) s'inscrit en ligne, gratuitement, et indique la quantité, la période souhaitée, et le lieu de livraison.  Il indique également le prix qu'il est prêt à payer !
le "Donneur" , lorsqu'il dispose d'un reste de béton, consulte la base et vous livre.
Ce service Intéresse le producteur qui réduit ses déchets, l'acheteur qui fait un acte citoyen, et le client final du producteur (maître d'ouvrage) qui sait que le béton ne sera pas jeté ce qui permet notamment de répondre à la cible HQE n°6, réduction des déchets.

C'est aussi simple.
Le modèle fonctionnera parfaitement lorsque chaque région sera couverte.  Pour le moment, cela fonctionne dans le Nord.  Les démarches pour un couverture nationale est en cours.
L'entreprise bénéficie du soutien de la Région Nord-Pas-de-Calais.
Vu sur Pollutec 2009
 


vendredi 4 décembre 2009

Prix innovation ville de Paris 2009

La ville de Paris vient d'annoncer les résultats de son Grand Prix de l'innovation 2009. (cliquez sur le titre)


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...