samedi 22 décembre 2012

Révèle l'innovation et la créativité qui est en toi ! nouveau paradigme de l'innovation

ouvrons la boite de pandore de notre
créativité  et  innovons !
Je ne peux m'empêcher de publier cet article, puisque la fin du monde étant prévue hier,  et nous n'avons d'autres alternatives que celle de poursuivre notre chemin.... créatif, et semé d’embûches. Le combat vers la lumière se poursuit !

Voici le fruit d'une réflexion, après la lecture d'un article sur les travaux  en cours de Eric Von Hippel. Vers un nouveau paradigme de l'innovation,  qui ne peut que me faire sourire calmement. On découvre (enfin ?)  que les individus que nous sommes, avec nos envies, pouvoir d'achat, mais aussi nos expériences personnelles, sont peut être à l'origine des plus grandes inventions et innovations ....

Que celles-ci sont reprises, copiées, ou appropriées par des entreprises, une fois que le "risque" de marché  est passé.
En clair, les consommateurs que nous sommes, se retrouvent subitement de l'autre coté de la barrière ! dans la lumière des projecteurs de l'innovation. Peut être aurons nous bientôt un "vrai statut" ! il y a déjà  les inventeurs créateurs, les porteurs d'idées (statut un peu vague vous en conviendrez) et peut être bientôt, allez, je me risque à inventer un nouveau groupe :  les "marketeurs intuitifs " ?
Nos idées créatives pourraient exprimer un besoin de marché qui dépasserait notre propre besoin personnel, et pourraient devenir The produit de l'année !

L'innovation dans notre économie pourrait alors être le résultat d'une créativité que j'appellerai "diffuse", isolée parmi nous tous, et qui peut germer ou non, en  fonction  des "bonnes" rencontres, de la persévérance, voire (suivez mon regard) d'un bon accompagnement.  

Les producteurs, eux,  attendent dans l'ombre que le besoin se développe autour d'une nouvelle idée, avant de se décider à l'industrialiser à plus grande échelle.

Finalement, pourrait-on changer le regard  "sceptique" que l'on porte sur l'innovation émanant de tout un chacun, faciliter l'émergence d'une idée diffuse, réduire la frilosité des facilitateurs pour développer une idée qui ne viendrait pas d'un chercheur, mais plutôt faciliter la rencontre entre chercheurs et "marketeurs intuitifs" ?
Celà me fait penser aux "boites à idées" ou approches d'innovation participatives dans les entreprises.  Mais dans pareil cas, sait-on reconnaître aujourd'hui dans l'entreprise  la paternité d'une idée à sa juste valeur  ?

Je vous le dis, chers lecteurs, nous avons un pouvoir en sommeil, celui de créer.  En fonction de notre ambition,  il reste alors à SECURISER le développement des idées.
Lachons -nous, et ouvrons notre boite de pandore !


L'article de Eric Von Hippel

mardi 11 décembre 2012

L'innovation en COiffure & image : une fidélisation à couper ... le souffle !

Et C'est parti pour les implantations des applications Morphologia en  Ile-de-France.  Après deux mois seulement, plus de 50 salons de coiffure ont déjà pu découvrir les applications de relation & intimité client.
Le grand public peut déjà bénéficier des fameux conseils en personnalité  & image  présentés sur M6 sur 4 secteurs : Rambouillet (78),  Montfort l'Amaury (78), Etrechy (91), Arpajon (91).
Dès janvier, sur l'Ile-deFrance, une dizaine de nouveaux salons passeront le pas  de l'innovation en relation client ! finies les fiches papier et le "qu'est ce que l'on vous fait ? " Dorénavant, c'est "notre diagnostic va révéler votre personnalité et ce qui vous convient le mieux. Vous aurez accès à vos résultats sur votre espace client, et recevrez 5 points de fidélité supplémentaires en évaluant en ligne notre prestation. Vous pourrez gérer votre espace client 24h/24h et vous recevrez par sms un rappel de votre prochain rendez-vous !".

Incroyablement simples, et modernes,  ces applications sont le fruit de 5 années de recherche et développement qui ont permis de décortiquer et déchiffrer (presque !) tous les secrets de la personnalité. Ce n''est pas peu dire que d'affirmer qu'elle comporte plusieurs visages....  Nous sommes tous différents, et c'est justement notre visage, et sa morphologie, qui exprime ce que nous sommes et vivons au quotidien.
Autour d'un auto-diagnostic rapide ou plus chirurgical (avec photo), Morphologia crée un univers d'intimité et de différentiation par les services innovants, et la gestion de la relation client. Le secret, au déjà de la technique utilisée, est que cela ne prend pas plus de temps pour les coiffeurs.
En définitive, augmentation de la productivité par la fidélisation, de nouveaux services,  augmentation du panier moyen,  et plus de disponibilité pour.... soi.
POur les clients des salons, c'est un incroyable sentiment d'être écouté,  compris, et une satisfaction qui transforme un simple client en FAN,  dès la première coupe. Le client devient le meilleur porte parole du salon ! reste alors à le remercier de vous avoir choisi et de revenir. Tout cela est aussi prévu grâce à une gestion interactive de sa fidélité.

L'avis de l'expert marleting : c'est  une nouvelle approche de segmentation pertinente des clients, par groupe de "personnalité". 800 profils différents sont identifiés, autour d'une quinzaine de groupes très différents.
Et vous ? êtes vous plutôt visuel ? auditif ? tactile ? introverti, extraverti ?  Savez-vous pourquoi vous aimez porter des couleurs chaudes ou froides ? savez-vous ce qu'on voit en premier sur votre visage ?
VOus faut-il une mèche ? plutôt à droite ou à gauche ? Finalement  la question est : êtes vous vraiment satisfait de votre coupe de cheveux ?

Cette approche prend tout son sens pour tous les produits et services en lien avec l'image. La coiffure, l'esthétique, le stylisme , mais aussi l'automobile, les parfums, les produits de luxe, les lunettes, jusqu'au recrutement....

Je prends régulièrement cet exemple : avant, pour l'achat d'une voiture, on "admettait" que la femme choisisse la couleur. Segmentation traditionnelle et "incertaine"  homme/femme. Vous en pensez quoi aujourd'hui ? et si la réponse était tout autre ?
Une première réponse "rapide" pourrait être qu'un relationnel / émotionnel (entre 35% et 55 % de la population), homme ou femme,  va s'intéresser aux émotions  passées ou futures que lui  rappellera ou lui procurera le véhicule dans sa relation aux autres (famille, amis, collègues). Un visuel/spirituel  (entre 35 et 55% de la population) va s'intéresser plutôt aux aspects techniques, géométriques, et couleurs, et à l'image que dégagera le véhicule.   Un tactile/rationnel (entre 10 et 20% de la population) sera sensible aux matières, aux formes, et aura besoin de toucher pour se convaincre. Il a besoin d'être rassuré. La couleur choisie peut être associée à des valeurs sûres ou pratiques.

Toute la complexité de la méthode consiste, une fois après avoir établi les profils de personnalités, à  caractériser chaque produit ou service. Leur conférer des attributs de personnalité.  Une analyse qui est menée avec des experts et scientifique de chaque secteur concerné.

AUjourd'hui l'ensemble fonctionne admirablement, et se perfectionne chaque jour un peu plus, grâce au retour d'expérience.

C'est à l'Occasion de la première conférence privée sur 'l"intimité client" donnée hier à Paris, par les 2 créateurs de Morphologia, que  Plusieurs responsables de salon de coiffure ont pu apprécier les clés d'une relation client gagnante. Entre méthode ludique, conseil technique personnalisés,  et outil de gestion / communication très pertinent, FaceDiag apporte notamment une solution immédiate qui s'installe en 10 minutes seulement.
Les nombreux échanges ont témoigné de l'intérêt pour ces nouveaux outils modernes.

Plus d'informations sur Morphologia

Photos Ci-dessous, l'Atelier Coiffure de Rambouillet a aménagé un espace accueil pour pouvoir réaliser les diagnostics de personnalité Facekeys : prise des photos, et point expert, et impression du dossier de 40 pages.  Le diagnostic rapide FaceDiag se fait  par tablette au fauteuil, dans une relation de proximité avec chaque client.









lundi 3 décembre 2012

OSEO et LCL : faire rugir les TPE !

Le soutien des TPE est à l'ordre du jour avec ce nouveau  partenariat LCL / OSEO. L'un prête, l'autre cautionne.

OSEO garantira LCL à hauteur de 50 % ou 70 % les prêts accordés au travers de la convention TPE, jusqu’à 100 000 euros.


Protection Industrielle : les chiffres INPI année 2011


Flash infos sur la protection industrielle, bilan de 2011 (chiffres d'octobre 2012)

Les marques

En 2011, 91 214 marques ont été déposées à l’INPI, soit une diminution de 0,8% par rapport à l’année précédente.

Les dessins et modèles

En 2011, 80 986 dessins et modèles ont été déposés par la voie nationale, dont 65 840 dans le cadre de dépôts simplifiés.

Les brevets

16 757 demandes de brevets ont été déposées par la voie nationale en 2011, en hausse de 1,1% par rapport à l’année 2010, dont 12 480 demandes déposées par des personnes morales française

plus d'infos site INPI

Les artisans innovent aussi : 8 nouvelles Stars seront en lumière aujourd'hui !

CHirac aime tâter le cul des vaches; J'aime l'innovation en milieu artisanal !
Aujourd'hui aura lieu une remise des prix "Star & métiers", un concours à la mode ' Nouvelle Star' qui puise sa source dans les terroirs, après des sélections départementales, puis régionales, et  qui honore 8 artisans innovants lors d'une remise des prix nationale à Paris. Elle aura lieu aujourd'hui.
Cette initiative conjointe de la chambre des métiers et de l'artisanat , et des Banques Populaires,  met en lumière le dynamisme des artisans en France, et plus de 2000 candidats ont déposé un dossier cette année.

répartition des entreprises artisanales en France par secteur


Quelques chiffres sur l'artisanat :
17% des brevets français sont déposés par des artisans (ce qui nous ferait environ 2 000 par an)
20% du PIB
30% des exportateurs
1 millions d'entreprises
3 millions d'actifs
300 milliards d'€ de C.A.
98% des entreprises européennes sont à caractère artisanal ou de petite structure.





Alors que 2 entreprises sur 3 sont confiantes dans l'activité des 12 prochains mois, reconnaissons le rôle sociétal des entreprises artisanales dans l'emploi local, alors que l'on se focalise énormément sur les grandes entreprises et leur re-localisation.

Dans l'artisanat, 2/3 des innovations concernent des nouveaux produits &  services, et 1/3 des nouvelles solutions de gestion.

les artisans naturellement disposés à l'innovation

65% des entreprises artisanales innovent régulièrement, dont 20% fortement.  Un artisan sur 2 qui exporte protège son savoir faire (marque, modèle, brevet).

Les prix :

  • Prix Stratégie Globale d'innovation

-MABI, 2 M€ CA (+15% par an), 16 personnes:  développement d'outillages électriques dans le BTP (notamment un Burineur qui prévient les TMS (Trouble Musculo-Squelettiques) http://www.mabi.fr
- POLY-SHAPE (350 000 € CA (+25% en 2011), 6 personnes) : prototypage rapide par fusion laser http://poly-shape.com/

  • Prix Innovation Technologique
- ACTIVE AUDIO (526 000 € en 2011, 8 personnes) : sonorisation des grands espaces avec le développement d'un système de guidage audio pour non  ou mal voyants  www.activeaudio.fr
- MAPACHE sarl (377 000€ en 2011, 12 personnes) : fabrication de parapluies, et du Parapactum, pour la protection rapprochée.  http://www.parapluiedecherbourg.com/


je note aussi le prix de l'efficacité commerciale pour l'entreprise La Rochelaise des glaces, qui, avec 1,3 millions d'€ de CA, en consacre 20% à l'innovation, en développant notamment le triporteur électrique pour la vente de ses produits. http://www.ernest-le-glacier.com/

retrouvez toute l'info sur les lauréats de Star-Métiers

mardi 20 novembre 2012

Le parcours formation "Un-Dos-Très" de l'AIMCC pour Chant(i)er en BIM!

Un titre léger pour une révolution majeure dans le BTP... j'ose la créativité... et le changement !
Si vous ne venez pas au BIM, le BIM viendra à vous.... serait en substance l'alerte lancée par l'actualité internationale dans le BTP, et les acteurs français qui agissent depuis près de 20 ans maintenant sur ce sujet.
Le marché est "mûr" aujourd'hui. En témoigne la mise en place du Parcours dématérialisation de l'AIMCC (l' Association des Industries des produits de la construction).

Après les Etats-Unis,  la Corée,  la Norvège, puis l'Angleterre en aout dernier, et enfin  l'Australie en septembre, les maîtres d'ouvrages Publics investissent "officiellement" et politiquement dans le BIM pour gérer leur parc immobilier, et réduire les coûts de construction. D'ici 2016, des obligations seront publiées pour travailler en "BIM" sur les ouvrages publics. 3 ans seulement, c'est le temps nécessaire pour que la filière s'organise.

Objectif annoncé : réduire de 20% le coût de la construction, et surtout d'exploitation d'un ouvrage sur tout son cycle de vie. En définitive, réduire aussi les impacts écologiques des bâtiments en réduisant la facture énergétique.
Vous pensez sans doute que ce n'est pas pour demain, et que l'eau coulera sous les ponts avant que cela nous atteigne, nous, la veille France conservatrice.
Grand mal vous en prendrait. Vous connaissez le refrain.... "la cigale ayant chanté tout l'été....". Savez-vous ce que pensent les acteurs (prescripteurs) européens au sujet des produits qui ne seraient pas compatibles avec le BIM ? Je vous donne la réponse à la fin de cet article.
Ce qui est sûr, c'est que les grandes entreprises françaises du BTP qui veulent obtenir des marchés à l'étranger, travaillent déjà en BIM.  Je pense à Bouygues en particulier.

Ce que je vais vous dire est essentiel : la filière BTP est déjà engagée dans une large réflexion sous la houlette des organisations qui s'impliquent sur le sujet : ce lien vous présente les acteurs de la dématérialisation en France. dans le BTP.

Celà fait 10 ans que j'ai commencé à suivre les travaux menés par les industriels de la construction, lorsque j'étais responsable marketing du CERIB.

Après quelques mois à m'arracher les cheveux, devant une thématique très technique et complexe au niveau international, de surcroît truffée d'acronymes barbares, j'ai compris les enjeux pour les industriels. Mes premières propositions ont été de communiquer "en mots simples".
J'ai ainsi développé le site de référence  pour les industriels www.codebtp.com qui présente l'actualité techniques, normative, et les actions de communication de l'AIMCC et de ses partenaires.

C'est assez naturellement que l'AIMCC m'a confié la tâche d'animer aujourd'hui le module 1 "sensibiliser" à la dématérialisation des échanges d'informations Produits.

Je présente dans ce blog une rubrique formation qui explique les objectifs de ce parcours et du module 1.

Les industriels (responsables marketing, informatique, CRM, DATA, commerciaux, ....) mais également les acteurs qui s'intéressent aux applications possibles des "e-catalogues" intelligents (éditeurs, distributeurs comme Point P, Vendée Matériaux,...) , trouveront dans ce parcours des conseils et des axes de réflexion stratégique pour innover ou développer de nouveaux services.
Au delà du BIM, je peux vous assurer que des 10ènes d'applications vont émerger, et représentent de véritables opportunités de développement. Je les présenterai lors de ma journée de formation et de sensibilisation.

Le bulletin d'inscription au Parcours dématérialisation

Réponse à la question  :
- être éjecté du marché, pour près de 50% DES AVIS (enquête auprès de 551 acteurs européens).
on notera la forte réticence  des français interrogés par rapport aux autres pays....




 

mardi 13 novembre 2012

L'intimité Client : ou comment booster votre relation client !

VOici une conférence privée sur DOURDAN (91) le 19 novembre et PARIS le 10 décembre pour voir comment la relation client peut évoluer vers de "l'intimité" gagnante. J'organise une conférence de 2 heures réservée aux métiers de l'image (Coiffure, esthétique, vêtement & stylisme).
La clé de tout celà ? une réflexion de plus de 3 ans et le développement de 4 applications innovantes par MORPHOLOGIA pour aborder le client différent. succès garanti !
bulletin d'inscription ci-dessous pour les chanceux (j'ouvre la conférence à quelques uns de mes lecteurs, en fonction des places disponibles)

(cliquer ici si le lien ne s'affiche pas)


dimanche 7 octobre 2012

Ouii au CII, le Crédit d'Impôt Innovation, mais qu'il ne scie pas la branche au CIR




Phase 1 : Le 29 mars 2009 , Réunis au sein d'un groupe de travail visant à « simplifier le soutien à l'innovation pour libérer la croissance des PME », la CGPME, Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises, et le Comité Richelieu, association française des PME innovantes, viennent de présenter une série de propositions dont la pérennisation du crédit d'impôt recherche et son extension vers crédit d'impôt innovation, ainsi qu'une adaptation du soutien d'OSEO pendant cette période de crise.

« Pérennisation des nouvelles caractéristiques du crédit d'impôt recherche, extension aux dépenses aval plus proches du marché ou orientation d'OSEO Innovation sur ce type de dépenses, avec dans ce cas une adaptation des règles d'intervention de cet organisme aux réalités actuelles des PME » sont les principales propositions émises.


Phase 2 : Avant son élection à l'Elysée, François Hollande avait promis de rendre le CIR "plus simple et plus accessible" aux PME, et son projet chiffrait le coût de ces mesures à 200 millions d'euros.

Le candidat Bayrou avait, quant à lui, proposé dans son programme la création d’un crédit d’impôt innovation.


Le coût de la création d’un crédit d’impôt innovation (CII) est estimé à 1,8 milliard d’euros par an. Ce dispositif serait destiné à soutenir l’innovation et les dépenses associées qui se situent en aval de la recherche et du développement et qui bénéficient du Crédit d’impôt en faveur de la recherche (CIR). Son assiette inclurait les dépenses d’innovation intervenant dans la chaîne de l’innovation après celles de recherche et développement (R&D) et avant fabrication. Le CII nécessiterait d’être précisé dans ses modalités, notamment en matière d’assiette, les dépenses d’innovation pouvant faire l’objet d’une interprétation plus large encore. L’articulation avec les interventions d’OSEO pourrait également être précisée.


CII proposition Bayrou


Phase 3 : Michel Berson (Soc, Essonne), rapporteur spécial de la mission « Recherche et enseignement supérieur », a présenté le mercredi 18 juillet 2012 devant la commission des finances du Sénat un rapport d’information relatif au crédit d’impôt recherche (CIR), dans lequel il établit un bilan de la réforme de 2008 et fait 25 propositions, tendant notamment à supprimer l’effet d’aubaine pour les grands groupes et à réorienter le CIR sur les PME et les entreprises de taille intermédiaire (ETI).


(…) En ce qui concerne la mise en place éventuelle d’un « crédit d’impôt innovation », Michel Berson est plus mesuré. Il n’est en effet pas évident qu’un euro de dépense fiscale soit aussi efficace, en termes d’impact sur le PIB, dans le cas de l’innovation que dans celui de la R&D. En outre, le soutien à l’innovation relève plus de la mobilisation du système bancaire que d’une aide fiscale. Par ailleurs, un « crédit d’impôt innovation » sur le modèle du CIR pourrait coûter plusieurs milliards d’euros. Aussi pourrait-il être nécessaire de « cibler » précisément certaines dépenses d’innovations, comme celles relatives au design ou à certains prototypes.


Les 12 principales mesures proposées par le rapporteur spécial
· Indiquer clairement et rapidement les orientations relatives au CIR pour les cinq prochaines années
· Supprimer la tranche à 5 % et instaurer un taux de CIR de 20 %, dès le premier euro de dépenses de R&D, pour les principaux bénéficiaires
· Porter le taux du CIR à 40 % pour les PME indépendantes
· Porter le taux du CIR à 40 % pour les ETI indépendantes
· Exclure du bénéfice du CIR les dépenses de R&D réalisées à des fins d’intervention sur les marchés financiers
· En cas d'extension du CIR à l’innovation hors R&D, se limiter à certaines dépenses, en particulier se situant en aval des dépenses de R&D (comme certains prototypes), et/ou cibler la mesure sur les seules PME
· Si l'on souhaite renforcer le CIR, supprimer les plafonds liés à la sous-traitance et faire des sous-traitants les bénéficiaires du CIR
· Dans le cas des PME (voire des ETI), prévoir un versement trimestriel du CIR (et non, comme actuellement, l'année n+1 pour les PME, et les années n+1 à n+4 pour les autres entreprises). A défaut, étendre le remboursement l'année n+1 aux ETI
· Favoriser la collaboration entre entreprises et organismes publics de recherche : renforcer les dispositions incitatives en faveur de l’embauche de jeunes docteurs et les dispositions incitatives en faveur de la sous-traitance à des organismes de recherche publics
· Mettre en place un dispositif de suivi en temps réel et de pilotage de l'offre de chercheurs (système universitaire et immigration)
· Préciser en 2012 dans un protocole les modalités de coopération du MESR avec les directions du contrôle fiscal (DIRCOFI)
· Prendre en 2012 un décret prévoyant le respect du principe du contradictoire vis-à-vis de l'expert du MESR


propositions Berson


Phase 4 :


Fin aout, on pouvait lire dans la presse que Le projet de budget devrait inclure une réforme du crédit d'impôt recherche, qui deviendrait moins favorable aux grandes entreprises


Le 30 aout, Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME et à l'innovation confirmait en effet que Le crédit d'impôt recherche (CIR) pourrait être modulé en fonction de la taille des entreprises, de manière à éviter les "effets d'aubaine" pour les plus grandes d'entre elles, sans qu’aucun arbitrage n’ait été encore fait, et en évoquant que différentes pistes étaient encore à l’étude.

Il fallait donc attendre le 28 septembre, après le Conseil des ministres qui devait adopter le projet de loi de Finances 2013. La grande question était de savoir si Bercy suivrait ou pas les propositions faites par le sénateur socialiste Michel Berson,


Délicat à fixer le taux du CII n'était pas encore tranché, mais l'hypothèse avancée est 20%.


« S'il est inférieur au taux du CIR (30 % actuellement), cela amènerait très probablement de l'insécurité fiscale dans la mesure où l'administration serait attentive à la qualification des travaux de développement expérimental et des prototypes de recherche, soulève Charles-Edouard de Cazalet directeur associé de Sogedev. La tentation pourrait être de qualifier ces travaux au titre du CII et de les considérer comme non éligibles au CIR, ce qui réduirait le montant de ce dernier . »


Phase 5 : octobre 2012

STABILISATION DU CIR ET CRÉATION DU « CRÉDIT IMPÔT INNOVATION » PAR LE PLF 2013 : UNE AVANCÉE POUR LES ENTREPRISES, À CONFIRMER LORS DU DÉBAT PARLEMENTAIRE


Les propositions du Gouvernement sur le CIR, dans le PLF 2013, sont très favorables aux entreprises. Elles sont marquées par la volonté de stabiliser son budget à un montant légèrement supérieur à 5 milliards d’euros et de maintenir les équilibres actuels du CIR entre les différentes catégories d’entreprises bénéficiaires.


De plus, conformément aux engagements pris par le Président de la République, l’article 55 du projet de loi de finances pour 2013 élargit le CIR à un crédit d’impôt innovation en faveur des PME.


Ce « crédit d’impôt innovation » au taux de 20 % est à destination exclusive des PME au sens communautaire. Il entrerait dans le calcul global du CIR pour un montant de dépenses plafonnées à 400 k€. Ce crédit serait financé par la suppression des taux majorés de CIR accordés aux nouveaux entrants au titre des deux premières années de recours au dispositif. Le coût de cette mesure est estimé à 152 millions d’euros en 2014, et à 200 millions d’euros par an en régime de croisière (à compter de 2018).


Par ailleurs, le Gouvernement a introduit une mesure très attendue par les entreprises visant à leur faciliter l’accès au rescrit fiscal CIR en permettant d’y recourir dans les six premiers mois de l’année de la première déclaration d’un projet, même si le projet de R&D est déjà commencé.


creation du CII au PLF 2013


Phase 6 : C’est aux parlementaires maintenant d’abonder dans ce sens.

13 plateformes d'innovation à la 12ène....



13 plateformes d'innovation mutualisées ont été sélectionnées et présentées le 2 août dernier. Elles font le lien avec les pôles de compétitivité, et diverses domaines innovants.

Elles visent à offrir aux entreprises des ressources mutualisées en matière d’équipement, de personnel ou de services associés, ces PFMI doivent permettre aux entreprises concernées (PME et ETI surtout) de mener à bien des projets de R&D et des projets innovants en lien avec les pôles de compétitivité.

les 13 plateformes

à noter que 7 concernent les éco-innovations.
7 plateformes d'éco-innovation




vendredi 31 août 2012

ETV : un dispositif de soutien aux expérimentations éco-technologiques

Le marketing de l'innovation inclut la validation technico-commerciale d'un nouveau produit ou service innovant. C'est une phase déterminante pendant laquelle les parties prenantes trouveront des réponses à leurs incertitudes. Les résultats fonctionnels seront démontrés, et le ou les premières opérations pilotes seront mises en place.
Programme ETV évaluation des technologies environnementales

Vous avez mis au point une innovation éco-technologique ? Vous n'arrivez pas à convaincre un premier acheteur ? vous lirez alors avec attention cette information. Le Dispositif  ETV, pour Environmental Technology Vérification, Validation ou vérification expérimentale des innovations éco-technologiques, soutient des innovations dans les thématiques prioritaires suivantes:

- Surveillance et traitement de l’eau,
- Matériaux, déchets et ressources,
- Technologies de production de l’énergie.


Est concerné :
Tout type de vendeurs d'éco-technologies innovantes qui veut convaincre ses premiers acheteurs grâce à un rapport de vérification de performances élaboré par une tierce partie indépendante :

- start-up,
- PME,
- grandes entreprises.

Le programme ETV vise notamment les petites et moyennes entreprises, qui peuvent éprouver plus de difficultés pour démontrer les performances des nouvelles technologies que les grandes entreprises. 
programme d'évaluation des éco-technologies

il s'agit d'un programme européen, mis en oeuvre dans le cadre de ECOTECH 2012.



En parallèle, l’ADEME lance un appel à manifestations d’intérêt, date limite le  vendredi 28 septembre 2012 à 12h  pour accompagner financièrement des porteurs d’éco-technologie innovante qui souhaitent faire vérifier les performances de leur technologie dans le cadre d’un processus formalisé de vérification. Les thèmes concernés  sont : 

- Surveillance et traitement de l’air
- Surveillance du sol et des nappes phréatiques ; réhabilitation des sols pollués
- Technologies environnementales dans l’agriculture
- Production et procédés vertueux.

Nous contacter pour toute question, ou montage de dossier.



mercredi 29 août 2012

Quand le bâtiment ne va pas, rien ne va !

Photo de La défense, 2011,  Peegii ©
TOujours sensibilisé au secteur dans lequel je travaille depuis 20 ans.... voici une note de synthèse sur la situation à fin aout.

ALors que le rapport Attali met en avant la nécessité de construire 500 000 logements par an, les prévisions 2012 tablent sur 310 000 logements mis en chantier.

- 9,4 % de mises en chantier de mai à juillet par rapport à la même période de 2011, dans le collectif (-8,7%) ou dans l’individuel (-10,3%)

On souligne: "Après la promotion privée, c'est la construction de logements locatifs sociaux qui souffre car les agréments donnés par l'Etat dans ce secteur sont en repli par rapport à l'an dernier», celà vient mettre de l'huile sur le feu des objectifs annoncés par le gouvernement en juin dernier : interview Cécile Duflot

Autres indicateurs :
  • une chute de 2,9 % des logements autorisés à construire, par rapport à la même période de mai à juillet 2011 
  • un fort recul estimé des mises en chantier de 17% à 18% en 2012 par rapport à 2011, soit «315.000, voire 310.000». 

Celà me fait penser aux indicateurs d'activité suivis par un Directeur Marketing d'une grande société industrielle du secteur BTP. Il m'avait montré 1995  un tableau de bord présentant un graphique d'évolution de son CA. L'indice d'activité du secteur montrait que lorsqu'il montait, l'activité de l'entreprise grimpait avec un coefficient accélérateur. A l'inverse, lorsque l'indicateur descendait, son activité chutait avec un coefficient plus important. La publication des différents indicateurs dans le Btp donne une bonne base de travail. Voir les liens ci-après.

Associer les chiffres avec  la mesure du moral des troupes est  des plus utiles, pour prendre une température plus exacte.  C'est ce que fait l'INSEE, qui vient de publier  l'enquête de conjoncture dans le secteur, menée auprès des entrepreneurs. Le verdict est  sans appel : détérioration ! toutes les courbes du climat BTP¨depuis 1993

"Les entrepreneurs français du bâtiment interrogés en août ont estimé que la conjoncture était « quasi stable », marquée par un climat dégradé de l'activité et un emploi en repli, une situation qui les conduit à rester pessimistes pour les prochains mois, selon l'Insee"

Il apparait cependant clairement aussi dans les courbes présentées que les estimations d'activité sont toujours sous évaluées, même si la tendance est bien appréhendée.




Pour connaître encore mieux le secteur, voici quelques liens utiles : 

jeudi 23 août 2012

Tester votre innovation : appel à projet Ile-de-France

validez le prototype de votre idée par une opération pilote
Vous avez jusqu'au 19 septembre pour répondre à un appel à manifestation d'intérêt  de la Région Ile-de-France visant à expérimenter in situ ou in vivo vos innovations.
Nous soutenons cette initiative, car quel est l'inventeur qui n'a pas été confronté à la difficulté de mettre en situation son prototype de produit ou service ?
Nous avons récemment été confrontés à celà lorsque, en Juin,  nous avons voulu tester notre ponton pilote Aquagreen. Il nous fallait juste trouver.... un plan d'eau. Plusieurs démarches ont été faites auprès de collectivités, y compris Ville de PAris. La "procédure" de demande est toujours en cours....Nous avons finallement trouvé une solution de dépannage dans un petit village de l'Essonne, qui possède une mare,  en allant voir directement le Maire.

Dans la méthode INNOGUR MARKETIC que nous développons, la confrontation de l'idée au marché est une étape importante. Nous intégrons la recherche d'opérations pilotes, pour valider techniquement le produit, et mettre le porteur de projet en situation commerciale.

Ce n'est pas chose facile et un accompagnement est bien utile pour crédibiliser le projet auprès des parties prenantes. Il faut aussi arriver à lever des verrous. Par exemple. Pour un nouveau dispositif de traitement individuel des eaux usées, nous avons accompagné en 2010 un porteur de projet qui n'arrivait pas à avancer. Après avoir breveté et positionné l'invention  sur le marché,  un premier échange avec une collectivité en Bretagne a eu lieu, suivi de 3 rendez-vous de présentation ,  puis d'une présentation aux 20 élus de la communauté de commune. Un budget a finalement été voté. Tout semblait bien engagé... mais aucun élu n'a voulu "être le premier" ! Actuellement la décision est toujours en attente pour la mise en place de quelques sites pilotes. Nous avons engagé un nouveau programme de R&D pour valider les résultats épuratoires.

Si cet appel à projet est de bon augure, il n'en restera pas moins à convaincre les utilisateurs pilotes. Gageons que la communication qui accompagnera cette action lèvera certains verrous.

détail de l'appel à manifestation d'intérêt


mercredi 22 août 2012

We can get now, Satisfaction ! Comment l'exprimer ?

je vous révèle  une des clés de mon approche marketing de l"innovation : comment exprimer la satisfaction ?
En marketing industriel, on aborde généralement un produit (exemple : une montre) comme un panier d'attributs.  Chaque attribut peut être apprécié et "noté" notamment par rapport au besoin fonctionnel exprimé du client (exemple: préférence pour un affichage digital ou affichage par aiguilles pour la montre), et par rapport à la valeur d'estime accordée à tel ou tel attribut (exemple : montre en or, ou de marque).

L'écoute client est au centre de mon approche. Il y a un moyen très pratique pour comprendre cette approche. Il suffit de répondre à la question : quelle est la satisfaction générée par mon produit, puis quelle est la satisfaction générée par les différents attributs de mon produit ?

En faisant l'expérience, vous verrez que c'est loin d'être facile !  Par exemple : quelle est la satisfaction générée par une montre en plastique de couleur blanche ?  Pourquoi  est-ce difficile ? car généralement, on fait un produit en fonction d'un cahier des charges techniques, de son savoir-faire,  ou en y mettant son coeur, ou  le "j'aime", ou la tendance du moment,  et non la prise en compte de la satisfaction, ou risque d'insatisfaction,  résultant des choix d'attributs retenus (ou non retenus !)


Perception de la satisfaction globale comme une addition
de satisfactions fonctionnelles

Du coup, je vous propose l'approche suivante : oubliez le produit ! raisonnez SATISFACTION.
Et pour visualiser celà, imaginez votre produit comme un grand carré, qui serait la satisfaction globale générée par un produit.
Ce carré est composé d'une addition de plusieurs carrés, à l'instar d'un Rumicube !
Chacun des petits cubes exprime une satisfaction fonctionnelle, plus ou moins bien exprimées, et qui peut concerner  des satisfactions sociologiques, pratiques, économiques, etc.

Le croquis ci-contre exprime cette image, et je vous invite à jouer et à trouver le nombre de carrés intermédiaires  qui composent le carré principal.


BOn jeu, et je suis sûr que vous appréhenderez différemment un produit après celà :) euh, pardon, une satisfaction globale !





vendredi 17 août 2012

Le Bien-être et l'intelligence sources de WEB services innovants !

Voici deux exemples d'innovations de service, liés à l'homme, et qui utilisent le WEB.  Une nouvelle tendance qui devrait exploser pour tous ceux qui ont des idées géniales dans les sciences humaines, et qui veulent développer des méthodes liées au comportement, au bien-être.

Remettre l'homme au coeur de l'économie est un enjeu  fondamental dans un processus sociétal (ou RSE, Responsabilité Sociétale de l'Entreprise). Ps : souvenez-vous des 3 domaines du développement durable définis à Kyoto.

Le premier est un lumineux programme  pour le développement personnel, et dans cet exemple,  les capacités du cerveau.
Issu de différentes recherches scientifiques sur le cerveau, et les méthodes cognitives, Luminosity développe une série de 38 exercices thématiques ludiques  afin de développer notre accuité dans différents axes : la mémoire, l'observation, la vitesse, la flexibilité, le calcul. En gros, on doit faire travailler les deux hemispheres du cerveau !
Après l'inscription, et un questionnaire sur ses objectifs d'amélioration personnelle, on dispose de 3 exercices gratuits quotidiens. Avec un rappel tous les jours !
La méthode est bien sûr basée sur la recurrence, et un programme sur 100 jours minimum.
Commercialement le système est bien rodé : pour parfaire son amélioration personnelle, certains exercices sont conseillés, mais payants. Un abonnement attractif est proposé, pour 6 $ par mois. Il y a même un abonnement à vie !





plus d'infos sur Luminosity


diffuseur d'ondes positives face2be
Deuxième exemple : la morpho attitude pour être Zen tous les jours. Un diffuseur de bien-être, ou d'onde positives.   Morphologia , que nous avons déjà présenté (lien), sort le "face2be". Chaque jour, vous recevez un conseil de votre "coach mental" virtuel en fonction de votre personnalité, préalablement  définie par la méthode morphologia d'analyse de sa personnalité.
Sur mobile ou par e-mail (tablette...) vous recevrez la phrase du jour, ou le défi du jour à realiser. A la fin de la journée, vous vous sentez heureux d'avoir fait une action importante pour vous.
exemple d'onde positive personnalisée envoyée tous les jours par face2be
C'est magique !

Commercialement le système est efficace. Pour 27 centimes par jour, vous êtes heureux ! soit  pour l'équivalent d'une demi baguette de pain en grande surface, ou le prix d'une cigarette :)

Alors qu'il suffit d'acheter en ligne le distributeur d'onde positive, Morphologia mise beaucoup sur un système de revendeurs, qui peut être n'importe qui ! un particulier, un bureau de tabac, un commerce, qui touche une commission de 15% "sans rien faire".  Il suffit de distribuer les cartes de visites avec son code distributeur pré imprimé.

plus d'info sur Face2be de Morphologia





jeudi 16 août 2012

Grande consommation : les box cartonnent quand elles innovent !

c'est un peu du rechauffé, mais voici un article intéressant sur les meilleurs nouveaux produits lancés en 2010 en grande surface. Notamment sur les "box" de pâtes ou autres plats cuisinés, en mode "alimentation nomade".


Pour moi, je fais nettement la différence entre les produits vraiment innovants, de ceux qui viennent élargir une gamme déjà existante, à grand renfort de communication (jusqu'à 75% du CA  la première année).

Exemple : la vraie innovation, c'est d'avoir créé les box alimentaires. Un concept  affectif et attractif par le prix.Une trouvaille géniale, d'inspiration certainement étrangère.  « En GMS, il représente 2,5% du marché du snacking. » selon une étude présentée ci-après. 

Je me souviens d'ailleurs des débuts du concept, il y a 5/6 ans lancé en restauration rapide par Sodebo (pâtes carbonara, et bolognaise), avant de les trouver en grande surface aujourd'hui.  C'était parfois comique : le concept m'a tout de suite plu, car design, pratique, et pas cher. Je l'ai découvert à Pardieu, à Lyon. . Il y avait un micro onde sur place. J'ai été incapable de le mettre en route, car c'était une usine à gaz ! C'était un bon exemple dans lequel la technologie ne venait pas au service de l'utilisateur.

La deuxième forme d'innovation, c'est le contenu, et la recette.  L'exemple de Fleury Michon est remarquable.
box fleury Michon
La tendance est donc vers la recherche d'originalité dans les plats cuisinés.
Pour en savoir plus sur le marché des box, voir l interview de Cécile Desclos

VOus pourrez lire avec attention les 10 exemples de réussites commerciales en Grandes Surfaces 2010. Qui ne sont pas toutes des innovations ! juste des nouveautés.
De mon coté, j'ai noté que seulement 20 à 30% des nouveautés commerciales réussissent, après 3 ans.   Ce qui confirme la tendance gérérale déjà observée pour tout développement de projet, et dont je me fais régulièrement l'eccho.
nouveau produit 2010


En attendant les meilleurs réussites de lancement 2011 et 2012, voici les produits tendance de l'été 2012 !
produits tendances été 2012

mardi 14 août 2012

"j'aime" internet ! : panorama instructif médiamétrie sur les comportements des internautes

Bonjour estival :)
"j'aime" cet article qui présente les comportements des internautes face à internet.


Trois tendances ressortent : la mobilité,  les réseaux sociaux et les vidéos live ou non.


les mobinautes à fin 2011


L'essor des "mobinautes" (19 millions) qui passent plus de 3 h par jour sur l'internet mobile, c'est à dire 2,5 fois plus que le temps passé en moyenne   sur internet par les 40 millions d'internautes (1h25).
Celà laisse présager une consolidation de la communication "live" ou du développement d'applications marketing sur cet outil.  Toutes les marques ou sociétés industrielles sont conernées.

Je pense particulièrement aux marchés grande consommation ou BtoB qui cherchent par différents moyens à contacter directement les utilisateurs de leurs produits vendus par la distribution.
AUjourd'hui la grande tendance est au développement de la relation client (CRM), pour fidéliser, et le mobile est l'outil idéal pour celà : il permet d'être en contact permanent et d'intéragir.

L' article est très instructif sur la chaine de temporalité liée à l'information personnelle, (facebook ou twitter annoncent l'information, qui est reprise dans l'actualité générale ou spécialisée) ou encore sur les abonnés des réseaux professionnels (viadéo , linkedin). Nombre d'internautes inscrits sur un réseau social :  Trois internautes sur 4.  Celà fait quand même 30 millions ! Facebook, c'est déjà 10 millions. viadéo : près de 4 millions de visiteurs uniques en 2011.

L'actualité et l'information semblent passionner les internautes et mobinautes; Que ce soit l'information personnelle de ses amis, ou générale (sport, politique, faits divers, etc.)
Et le support qui plait est la vidéo.  J'avais déjà ressenti largement ce point à titre personnel il y a 4 ans lorsque  j'ai réalisé plusieurs blogs ou sites internet pour des clients.  Le tendance est que la lecture énerve, ou ennuie. A l'ère du zapping, il faut informer vite, et ludique.

consultation moyenne de vidéos sur internet par mois

L'image et l'image animée facilitent l'information rapide, même si la mémorisation est plus courte. J'ai  fait d'ailleurs une recherche de veille très instructive sur la mémorisation pour l'apprentissage des langues chez les adultes, dans le cadre d'un dossier CIR pour un centre de formation qui a mis au point une nouvelle méthode utilisant internet. Il y a différentes approches d'apprentissage, et l'association texte/image renforce la mémorisation de long terme.

La vidéo est donc un support bien adapté pour la diffusion d'information. Les marques utilisent d'ailleurs de plus en plus les petits spots vidéos mettant en scène leurs produits, et diffusés uniquement sur leur page facebook.
L'exemple d'OASIS est remarquable à ce titre, en faisant participer les internautes. Je présente ce cas dans mes cours de marketing de l'innovation et communication par les TIC (technologies de l'information et communication) !
De mon coté, j'inclue systèmatiquement  une Web TV dans un blog ou site internet. Celà remplace les longs discours ! ex :  : www.codebtp.com

Promis je ferais bientôt un essai ici :)
mieux, je vous proposerais début septembre une visio conférence "live" sur un thème marketing innovation  :). contactez-moi pour y participer.

lire l'article : étude médiamétrie

L'illustration ci-dessus, est un autre article intéressant puisé sur le net, où l'on peut lire les temps passés en minutes et par mois sur les différents réseaux sociaux  aux USA.


Pour terminer cet article sur les comportements des consommateurs, voici  les "7 étapes de l'engagement" sur un réseau social.  On notera, la règle des 1/9/90% ! 1% de contributeurs, 90% de lecteurs ...






mardi 24 janvier 2012

l'anti marketing ! faut-il gérer l'homme comme une machine ?


la vue de cette image partagée sur une page FB, me fait réagir !  voilà la vision des industriels jusque dans les années 80/90 !  l'homme est un esclave pour la consommation et l'outil productif. une remise en cause a celà dit commencé à se faire fin des années 70 car les marchés ont commencé à se saturer. les industriels ont alors développé des "directions commerciales' pensant que c'était la faute de la concurrence, et qu'il fallait être plus présent sur le terrain. Cela a marché au début, grace à des méthode au forceps, puis rebelotte, nouvelle saturation des marché millieu des années 85.
Les mouvements consumeristes ont commencé à prendre en main la revendication d'une existence de consomm'acteur, qui trouve son avènement avec internet 20 ans plus tard. Fb justement véhicule bien cette approche de réseau d'acteurs et les marques "tentent"  de gérer au mieux les buzz à leur encontre. Le marketing s'est alors développé : et si nous étions tous différents, et fiers de l'être ???? c'était une évidence finallement !

Par contre, Je trouve que cette image de l'homme code barre devient de plus en plus monnaie courante dans la gestion du personnel aujourd'hui. L'absence d'"humanité" sociétale, en plein développement durable, est un sujet à traiter. Mais, il coute un peu d'argent....

L'homme objet, l'homme standard, le numéro, qui se traduit pas une  perte de productivité  incroyable, que j'évalue à 50% !  alors quoi ?  vive les machines comme réponse à l'ineficacité des ressources humaines ! à chacun son pouvoir dans l'entreprise ! il faut justifier son salaire...

Voici un marché d'avenir à explorer sans attendre : comment (re)humaniser l'emploi ! la force première de toute société !
La productivité ne doit elle passer que par le suréquipement des industriels ? et quid du capital immatériel, à l'heure de la relocalisation dans nos campagnes des usines en Chine ? où sont nos chercheurs en gestion qui peuvent traiter de se sujet de sa valorisation de l'humain dans l'entreprise ?
le turn over, ou le taux de dépression est un indice à suivre .....
cette "re-humanisation" porte un nom : la communication ! l'écoute, le soutien, peut être une forme de "paternalisme" que Michelin a sû développer en son temps. Une stratégie qui est de mise sur un marché en plein essor comme l' Algérie par exemple, ou l'entreprise "offre" le repas du midi, ou participe financièrement aux évènnements familiaux comme les mariages, baptèmes....

j'entends tousser ! et pourtant, ça marche ! en Inde, des choses similaires existent aussi. on travaille dur, très dur, mais le partron respecte son salarié, et c'est reciproque. comment transposer ça dans nos cultures baroques ?

aller, un clin d'oeil à un groupe qui a abordé ce thème dans une chanson : "I'll never die" !
http://www.zicspace.com/zicspace.com/zicspace/music/listenmusic/3/i--ll-never-die.html




Une opportunité pour développer un projet au maghreb et dans le monde arabe : le concours MENA 100 2012 est ouvert !




l'édition 2012 du concours MENA 100 est parti ! cloture des inscriptions (en ligne) le 29 février .

La compétition de Business Plan MENA 100 est un projet représentatif de l’éclosion de l’entreprenariat dans le Monde Arabe. La compétition a pour objectif d’encourager les entrepreneurs existants, inspirer les entrepreneurs potentiels pour se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise et mettre en relation les 100 meilleurs d’entre eux avec les sources potentielles de financement.
je serais à Alger début mars, l'occasion d' aider les porteurs de projets qui le souhaitent à monter un dossier et trouver des partenaires français.

toute l'info sur :
http://www.mena100.org/french/index.php

dimanche 15 janvier 2012

Chiffres clés de l'innovation !

à lire sur sur le site du Ministère :

 

Chiffres-clés de l'innovation

la suite sur :  http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24627/innovation.html
un site d'information très utile sur les dispositifs existants en faveur de l'innovation.


jeudi 5 janvier 2012

Concours national 2012 d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes

Comme chaque année maintenant, tentez votre chance avec le concours national d'OSEO/Ministère de la recherche, et si vous avec un projet  de création d'activité innovante. Vous avez jusqu'à fin février !

tout ce qu'il faut savoir,  sur : http://les-aides.fr/fiche/apRmGWNG2e3M/oseo/concours-national-d-aide-a-la-creation-d-entreprises-de-technologies-innovantes-du-ministere-de-la-recherche.html

un appel à projet e-education coopératif, pour des "démonstrateurs" innovants

Très sensible à ce thème, il était logique que je vous informe de l'Appel à projets Services numériques innovants pour l’e-éducation, projets à remettre avant le 19 mars à midi.

Le présent appel à projets vise la mise en place de démonstrateurs permettant de valider, sur une échelle suffisante, des usages d'innovations numériques dans le domaine de l'enseignement. Ces démonstrateurs devront porter sur l’utilisation des technologies numériques dans le domaine de l’enseignement couvrant un ou plusieurs maillons de l’écosystème (contenus, terminaux, plateformes, pédagogies) et visant à valider la pertinence, la faisabilité et les modèles économiques des usages associés dans des déploiements à échelle significative de ces services.
Les projets proposés devront porter prioritairement sur une ou plusieurs des thématiques suivantes :
  • 1. L'intégration d'outils ou de ressources numériques innovants dans des pratiques pédagogiques quotidiennes (retours sur les caractéristiques technologiques et l'ergonomie, la conception des ressources, les process de distribution, les conditions de mise en oeuvre, la formation des utilisateurs) ;
  • 2. Le développement de ressources pédagogiques s’appuyant sur les sciences cognitives ;
  • 3. La dématérialisation des équipements, des outils et des ressources destinés à l’enseignement des sciences expérimentales et aux enseignements technologiques et professionnels ;
  • 4. Les services de mutualisation des ressources et des usages pédagogiques en particulier ceux utilisant les médias sociaux ;
  • 5. Les dispositifs permettant de développer, de valoriser et de généraliser les innovations réalisées par les enseignants pour leur usage professionnel.


Toutes les courbes de la conjoncture industrielle française !

Des chiffres, des chiffres, encore des chiffres ! à déchiffrer ! en matière de veille, le marketeur ou le veilleur trouvera son bonheur à constater les choses.

Je n'avais pas encore mis en ligne de belles courbes de l'activité industrielle française.  En vous auriez raison de me le reprocher !  les voilà !  qui a déjà pensé faire un moteur de recherche comparatif/concurrentiel  dans ce domaine ?

voici la page ou vous trouverez des accès rapides aux secteurs qui vous intéressent :
http://www.industrie.gouv.fr/p3e/conjoncture-industrielle/mensuelle/

voici le dossier complet (chiffres mensuels d'octobre) à télecharger :
http://www.industrie.gouv.fr/p3e/conjoncture-industrielle/mensuelle/archives/2011-12.pdf

TIC PME 2015, c'est pas du TOC ! vous avez jusqu'au 20 avril 2012 !

Ayant pu travailler sur un projet TIC PME 2010, sur la dématérialisation des informations sur les produits dans le secteur BTP,  je tiens à vous faire part du deuxième appel à projet TIC PME 2015

http://www.industrie.gouv.fr/tic/tic-pme-2015/#aap

à vos tablettes !

mercredi 4 janvier 2012

Les prédictions "TICologiques" pour 2012 ! cloud, tablette, et cybercrimilité au programme !

je me fais l'echo d'un article lu ce matin dans la revue distributique, relative à une étude Gartner pour les tendances 2012  :
http://www.distributique.com/actualites/lire-les-11-predictions-du-gartner-pour-2012-attention-ca-decoiffe-17405.html


Et toujours pour Gartner, voici un extrait d'une étude sur l'utilisation des tablettes, et les commentaires d'un jeune passionné (??)  :

"En 2010 se sont écoulées plus de 17 millions d’ardoises dont 86% d’iPad. Le succès de cette machine “designed in California” ne s’est toujours pas démentie en 2011. Gartner estime que cette année 63 millions d’appareils seraient vendus soit une augmentation de 260% sur un an, 73,4% du total étant estampillés de la pomme. Face au géant Californien, les fabricants tentent d’innover sur tous les fronts…Samsung multiplie les diagonales de ses tablettes pour parer à toute surprise venant d’Apple, Toshiba tente d’imposer la référence en terme de finesse, Sony fait dans l’original (sans grand succès), Motorola tente de s’installer dans le marché du moyen et haut de gamme et Amazon vend à perte ses tablettes en espérant se rattraper sur son magasin en ligne. L’avenir nous dira si la solution miracle à un iPad-killer émerge des cartons d’un constructeur mais pour l’instant, seul Apple réussit à vendre plus de quelques millions d’ardoises et aucun appareil ne semble vraiment de taille quant on compare l’offre matérielle et logicielle avec celle d’Apple"

la suite sur :
http://www.tablette-tactile.net/etudes/le-marche-des-tablettes-en-chiffres-selon-gartner-113651/

mardi 3 janvier 2012

Testez votre intelligence économique avec un auto-diagnostic !

allez, en ce début d'année qui s'annonce passionnante en rebondissements politiques, économiques, et en fin du monde, voici :

38 questions pour aider les TPE et PME à identifier leurs forces et leurs faiblesses en matière d’intelligence économique.

Un test d’intelligence économique destiné aux dirigeants de TPE/PME est proposé par le Service de coordination à l’intelligence économique du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, en partenariat avec le Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables. Son objectif est de permettre aux entreprises de faire le point sur leurs pratiques en termes de collecte, d’analyse, de valorisation, de diffusion et de protection de l’information stratégique.
Le test comprend 38 questions classées en trois parties : veille (concurrentielle, économique, juridique), influence et compétitivité (actions de communication, image de l’entreprise, etc.), capitalisation et préservation du patrimoine immatériel (sécurité économique, informatique, etc.).
Un moyen rapide et efficace d’identifier ses forces et ses faiblesses.

http://www.experts-comptables.fr/design/csoec/html/autodiagnostic-intelligence-economique/

Bon début d'année !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...