mercredi 18 septembre 2013

Ile-de-France : AIde à l'Expérimentation de projets innovants (AIXPé) 2014



la région Ile-de-France communique sur son dispositif mis en place l'an dernier, et renouvelé cette année et 2015. Clôture des candidatures le 18 octobre. Nous avons bénéficié de cette aide pour expérimenter AQUAGREEN (http://www.innogur.com/aquagreen/). Nous pouvons vous aider à préparer un dossier.

Vous êtes gérant d’une TPE-PME ou ETI et avez un projet innovant à expérimenter en 2014 ?
Vous faites partie d’un grand groupe qui pourrait devenir lieu d’expérimentation d'un de ces projets ?

Dans le cadre de son soutien aux entreprises innovantes, le Département des Yvelines vous informe que le Conseil Régional d’Ile-de-France met en place pour la seconde année consécutive, une aide en partenariat avec la BPI France et Paris Region Lab :

L’Aide à l’Expérimentation de projets innovants (AIXPé)

Ce dispositif est l’occasion de valoriser la capacité d’innovation de nos entreprises yvelinoises. En effet, AIXPé est une aide offrant la possibilité aux entreprises implantées en Ile-de-France d’expérimenter leur projet innovant sur un territoire francilien. Les établissements publics (écoles, hôpitaux, collectivités…) et grands groupes peuvent également participer et profiter de cette dynamique en tant que lieux d’expérimentation de projets innovants.

Les grandes thématiques de l’appel à manifestation d’intérêt 2013 sont :

- Mobilité/non mobilité
- Environnement, ville durable
- Santé et mieux vivre
- Big data et cloud computing

Nos territoires yvelinois se sont mobilisés pour accueillir des expérimentations. N’hésitez pas à les solliciter. Vous trouverez le détails des collectivités participantes en cliquant sur ce lien .

Calendrier :
Informations et dossier de candidature à l’adresse : http://www.iledefrance.fr/aides-regionales-appels-projets/aider-experimentation-projets-innovants-ile-france
Dossier à déposer à compter du 1er octobre 2013 à partir du lien : https://par.iledefrance.fr
Fin de dépôt des candidatures des entreprises : 18 octobre 2013
Analyse des dossiers : novembre 2013
Présélection des projets : mi décembre 2013
Sélection finale des projets : fin février 2014
Début de la mise en œuvre des projets retenus avant fin 2014

Vous trouverez une présentation du dispositif en cliquant ici.

mon conseil : VOus devez vous rapprocher d'une structure départementale qui fera le lien avec les collectivités ou acteurs locaux pour tester votre innovation, et soutiendra le projet.

En savoir plus : http://www.innovation-idf.org/fr/component/content/article/2974-aider-lexperimentation-pour-plus-dinnovation et http://www.parisregionlab.com/sites/default/files/AIXP%C3%A9%20dossier%20presse%2028%20mars%202013.pdf

Aquagreen, plateforme végétalisée de traitement autonome  des plans d'eau a bénéficié de l'aide AIXPé

lundi 9 septembre 2013

Une image simple pour comprendre l'échec de nombreux projets nouveaux ou innovants

Il m'a fallu du temps pour trouver une image simple permettant d'expliquer pourquoi les projets innovants échouent commercialement, dans des proportions (encore) trop élevées.

J'ai déjà eu l'occasion de m'exprimer sur la cause des échecs. Notamment la non adéquation aux besoins du marché, pour plus de 50% des échecs.


Le problème majeur est que les porteurs de projets passent "à coté" de marchés porteurs, en s'enfermant dans un positionnement initial restreint.
Les raisons sont qu'ils vont avoir recours à des techniques marketing traditionnelles qui ne conviennent pas.
Pour comprendre, voici donc une image.
Lorsque vous voulez apprendre le piano, vous pouvez apprendre seul, ou en prenant d'excellents professeurs. Ils enseigneront les meilleures techniques pour reproduire les morceaux que vous aimez. Vous apprendrez plus ou moins vite selon votre motivation, mais 5 à 10 ans seront nécessaires à force de pratique.
Et Alors me direz vous ?
Et bien, avec l'innovation, tout ce que vous apprendrez n'entrera qu'à hauteur de 10 au 20% dans la réussite du projet. Car ce dont vous avez besoin, c'est de :

CRÉER ou COMPOSER  UNE NOUVELLE PARTITION, et non de reproduire un morceau existant.

La création et créativité est ainsi au cœur du processus de sécurisation du projet innovant et de la stratégie gagnante. C'est aussi le cœur de la méthodologie que j'applique pour accompagner chaque projet innovant.

Voici Quelques statistiques récentes. Alors que j'annonce dans la présentation du blog que 7 projets sur 10 échouent commercialement, ce qui n'est pas encore démenti à ce jour, on peut observer aujourd'hui des tendances plus précises.   80% des JEI  (largement) soutenues (de 100 à 300 000 €) existeraient après 8 ans d'existence, sans se prévaloir toutefois que l'activité de l'entreprise soit basée sur l'innovation initiale.
Plus de 50% des entreprises dites "nouvelles" échouent à 5 ans.

Ce que ne donnent pas les chiffres : c'est le taux de mortalité des entreprises nouvelles faiblement ou non aidées qui développent une innovation.


vendredi 6 septembre 2013

Des Conférences Innovation & Coiffure qui décoiffent ! Prochaine date à Paris, au salon Beauté Sélection le 15 septembre puis dans toute la France



PLUS DE 500 INSCRITS A LA CONFÉRENCE DE PARIS... (seulement 50 places assises)



VOici un tour de France qui va décoiffer !


Innover dans le service est sans doute le plus difficile qui soit, car on s'interroge généralement pour savoir comment faire. Encore plus dans un secteur aussi "banalisé" que la coiffure. On crée beaucoup, ça oui. Des nouvelles coupes, tendances, ou alors des techniques de colorations, soins, ou shampoings... Ce sont des axes qui sont censés attirer l'attention, et relèvent de la communication.

Mais innover pour sécuriser son activité par rapport à la concurrence d'une part, et aux exigences accrues des clients qui veulent "être bien" dans leur peau et considérés * ?

Et l'enjeu est important lorsque l'on sait que l'on peut s'attendre à entre 5 et 10% de fermetures de salon (entre 7000 et 9000 établissements) cette année.


C'est dans ce contexte que la série de conférence Innovation lancée par Morphologia fait salle comble dans chaque ville où elle est organisée par les 2 créateurs, et développeurs de plusieurs logiciels innovants pour aborder différemment le client. Le surprendre par un protocole différent d'écoute et de conseil personnalisé "qui lui correspond".





Thème de la conférence Innovation :


Le sourire, le dialogue, le savoir-faire technique, bien qu’importants, ne suffisent plus aujourd’hui. Vous l’avez déjà sûrement constaté. Alors quoi faire ? Un site internet onéreux ? Une page Facebook qu’il faut gérer tous les jours alors que vous détestez ça ? Une carte de fidélité classique qui ne valorise pas vraiment les clients ? Baisser ses tarifs qui sont déjà limites ? Etudier ses tableaux de bord en décalage avec les réelles attentes des clients ? Faire de la pub ou se référencer dans des annuaires qui coûtent chers ? Relooker son salon alors que son comptable dit « non » ?



Rassurez-vous ! Nous avons une solution innovante simple et auto-intelligente. Il s’agit de FaceDiag. Le mot clé est la « personnalité » de vos “consomm’acteurs”.



Les inventeurs de cette application “d’intelligence client”, Benoit Huguenin et Samuel Vallée, auront le plaisir d’animer exclusivement pour vous, une conférence à l’occasion de ce tour de France"


Ils seront le dimanche 15 septembre à Paris, à 15h30, au salon Beauté Sélection.


Compte tenu des visiteurs attendus, il est conseillé de s'inscrire pour réserver une place : http://morphologia.com/pro2/?page_id=7781


pour en savoir + :

- sur le secteur coiffure http://www.fnc.fr/index.php/actu-business/Contraction-du-marche-de-la-coiffure-une-tendance-confirmee-quelles-que-soient-les-sources.html

http://www.fnc.fr/index.php/actualite-coiffure/Un-secteur-impacte-par-la-crise-qui-demeure-attractif.html


* résultat d'une étude menée en 2012 par Morphologia auprès de 7000 clients de salons de coiffure.

jeudi 5 septembre 2013

Les pays qui innovent le plus en 2013

Voici un article récent qui a attiré mon attention sur le classement des pays qui innovent le plus (la France serait en 20 ème position des pays qui innovent).

L’université Cornell, l’INSEAD et World Intellectual Property Organization (WIPO, une agence spécialisée des Nations Unies) ont récemment publiés la sixième édition du Global Innovation Index (GII). Une étude qui reconnait le rôle clé de l'innovation en tant que moteur de l’économie et classe les pays innovants au monde.
L’indice mondial de l'innovation (GII) prend en compte près de 142 pays notés par plus de 84 indicateurs comme la qualité de la formation supérieure, les possibilités d’accès aux micro-financements, ou encore les affaires de capital-risque, etc. C’est finalement la Suisse qui occupe la première place du classement suivi de la Suède et des Royaume-Uni, la France, quant à elle, n’occupe que la vingtième place. Le GII 2013 marque aussi le grand retour des USA parmi les cinq nations les plus innovantes.
top ten 2013 rankings

Les pays émergents, de nouveaux moteurs pour l'innovation

Le principal – et le plus rassurant – constat du rapport est que l’innovation se porte bien. Les dépenses en recherche-développement dépassent les niveaux de 2008 dans la plupart des pays, et des pôles d'innovation prospèrent au niveau local. Des dépenses qui sont notamment entraînés à la hausse avec la prise de vitesse de pays dynamiques à faibles et moyens revenus dont font partie la Chine, le Costa Rica, l’Inde et le Sénégal.
Pour les décideurs nationaux qui cherchent à soutenir l’innovation, réaliser le potentiel d’innovation à disposition dans leur propre pays est souvent plus prometteur que de tenter de s’inspirer de modèles d’innovation ayant fait leurs preuves ailleurs” explique Francis Gurry, Directeur général de l’OMPI

Think glocal

Une innovation qui prend également de nouvelles dimensions puisqu’elle prend aujourd’hui son essor au niveau local et révèle l’émergence d’écosystèmes originaux dans le domaines de l’innovation et témoigne de la nécessité d’un tournant rapport à la tendance habituelle qui était de tenter de reproduire des initiatives ayant déjà fait leurs preuves.
L’innovation reste toutefois mondiale avec une répartition des pays du classement sur tous les continents. Si le podium reste occupé par les économies à revenus élevés, plusieurs nouveaux acteurs ont renforcé leurs capacités et leurs résultats en matière d’innovation. Une globalisation qui intervient de plus en plus à tous les échelons puisque les entreprises, les pouvoirs publics et la société civile offrent tous de nouvelles solutions et de nouveaux moyens de collaborer pour stimuler l’innovation aux niveaux local, national et mondial.

ps : j'aime assez le mot "glocal" ! 

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...