jeudi 19 novembre 2009

éco-conception : une différentiation marketing gagnante et durable !

l'éco-conception a le vent en poupe. Tous les secteurs industriels sont concernés. Certains sont déjà bien investis, comme pour les produits du BTP, où la norme FDES (Fiches de déclaration environnementales et sanitaires)traduit scientifiquement les impacts des produits sur l'environnement (www.inies.com)
C'est probablement le secteur qui à ce jour est allé le plus loin dans une démarche produit environnementale, en partie sous la demande forte de bâtiments HQE, dont l'une des cibles environnementales a atteindre concerne le choix "intégré" des produits, auquel les FDES apportent une réponse concrête.
Elles revèlent des surprises de taille dans une approche comparative entre matériaux et produits concurrents.
Par exemple, qui du bloc béton ou de la brique s'en sort le mieux ? le bloc béton s'en sortirait le mieux en terme d'impacts sur l'environnement, à l'issue de l'analyse en cycle de vie (ACV). www.blocalians.fr
A l'issue de ces découvertes, la filière béton communique largement sur ce point. Une communication crédible est donc un aspect non négligeable de cette approche.

Mais faut-il s'en arrêter là ? oui, si l'on considère un objectif de communication à court terme. Non, si l'on veut prendre des parts de marché durablement.
Comment faire ? en étudiant plus avant les impacts mesurés lors de l'ACV. Cela concerne les 10 impacts mesurés, tels que la consommation de ressources non renouvelables (matières premières), la pollution de l'eau et de l'air, les déchets générés, voire, pour les produits du bâtiment, les aspects conforts et santé.
Comme le souligne Bruno Touex lors de sa présentation à l'occasion des 20 ans d'Axena design, c'est lors de la phase d'exploitation du produit que les impacts sur l'environnement sont les plus forts.
Les dirigeants pourront grâce aux ACV faire des simulations d'impact en faisant varier les données d'entrées, telles que la consommation électrique, l'usage de matériaux recyclé, le recyclage du produit en fin de vie, la substitution d'un composant plus impactant par un autre moins polluant, la réduction des distances de transport, etc.

L'ACV est donc un outil scientifique qui permet d'orienter la réalisation d'un nouveau produit, ou de reconsidérer un produit existant pour lui donner un nouveau souffle.

">

">

">


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

un commentaire ?

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...